http://ultrera.vefblog.net/

  VEF Blog

Notre Dame du Château - Sorède

le 16-07-2013 21:26

JOURNEE PORTES OUVERTES ULTRERA 19 JUILLET 2013

JOURNEE PORTES OUVERTES ULTRERA 19 JUILLET 2013 

Association "HISTARC" 

 

Après huit années de fouilles, le site castral d'Ultréra confirme par son ampleur son statut de découverte majeure dans le monde de l'archéologie méridionale et nationale.

Afin de livrer aux élus ainsi qu'au public un aperçu de ces découvertes sur place, une journée portes ouvertes est organisée le vendredi 19 juillet à 10h30. Vous trouverez en PJ un formulaire d'invitation, en espérant vous retrouver nombreux pour partager l'enthousiasme de l'équipe et des chercheurs ayant participé durant 8 ans à cette aventure scientifique très riche en résultats!

Pensez à prévoir de l'eau et de bonnes chaussures de marche.

Au plaisir de vous retrouver,

Bien cordialement,

André Constant
Directeur de fouille
Maître de conférences en archéologie médiévale

 

INVITATION TOUT PUBLIC 

 

 ***

Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...

 

 


 
 
le 20-05-2013 22:45

Superbe journée de Pentecote à NDC...

Le LUNDI DE PENTECOTE à L'ERMITAGE

 

 COBLA, SARDANES, BAL CATALAN et pas mal de monde à l'ermitage

pour cette journée champêtre à l'ermitage...

 

 Photo sombre, mais les "Casenoves" ont rempli de joie les participants

qui ont très apprécié le concert qui leur a été dédié   

Les 11 musiciens ont remplacé à pied levé la traditionnelle messe annoncée mais annoncé annulée la veille...  

 

 

Les Echos en images pour le traditionnel lundi de Pentecôte

 Les grillades étaient de retour avec Roger et Alain, les incontournables rois du barbecue...

 

  

 Le soleil s'est invité l'après midi comme par enchantement pour donner du bonheur aux participants...

 

La grande salle a accueilli la majorité des participants à la fête, mais quelques autres ont préféré déjeuner sur la place de l'ermitage

 

 

 


 
 
le 19-05-2013 15:57

NDC / CR Réunion publique du mercredi 15 mai 2013...

Notre Dame du Château

 

Compte rendu de réunion publique avec le Maire de Sorède

du Mercredi 15 mai 2013 à la

Salle des fêtes de Sorède

Cliquez sur le document pour l'agrandir et le rendre plus lisible...

 

Dernière minute : Pas de messe ce lundi de Pentecôte à l'Ermitage de NDC...

 

 


 
 
le 14-05-2013 10:42

Lundi de PENTECOTE 2013 à Notre Dame du Château..

Ermitage de Notre Dame du Chateau

Lundi de PENTECOTE à Notre Dame du Château 

 

 Cliquez sur le document pour l'agrandir

 

 


 
 
le 13-05-2013 08:21

NDC : Réunion publique ce mercredi...à Soréde.

 NOTRE DAME DU CHATEAU

Ermitage de Notre Dame du Château : Porte des processions

 

Réunion publique ce Mercredi 15 mai 2013

à 20h30 à la Salle des Fêtes de Sorède

 

Thème : GESTION et ANIMATION

 

Toutes les personnes intéressées par ce haut lieu du patrimoine sorèdien sont vivement invitées à y participer   

 

 


 
 
le 01-04-2013 18:00

OMELETTE PASCALE à Notre Dame du Château...

LUNDI DE PAQUES à NOTRE DAME DU CHATEAU

Les courageux du lundi de Pâques sous la pluie...Les Echos en images

***

Prés de 900 oeufs rassemblés lors de la tournée des Goigs dans le village cette année...

Roger et Guy aux fournaux, habitués aux opérations "OMELETTES"

Les absents ont eu tort...

Ce lundi, la pluie n'a pas démotivé les fidèles de l'omelette pascale qui a été plutôt bien appréciée cette année, à l'ermitage. Hélas, la troubade et animations prévues en extérieur a été remplacée par une rencontre trés conviviale à l'intérieur...  

Pour agrandir une photo : CLIQUEZ SUR LA PHOTO...

C'est le moment convivial de l'apéro...

La tradition respectée malgré le manque de soleil et l'abondance de pluie toute la journée : Une cinquantaine de participants à la messe célébrée par le Père Joêl Marie...

***

A l'apéro...et à la dégustation des traditionnelles omelettes Pascales à l'oignon...au boudin...aux lardons...nature...et même aux pommes. Bravo aux "Maitre Fourneaux"...

LES OMELETTES ETAIENT EXCELLENTES.   

*********

***************

Merci à William pour les photos...

*

                                                                                       Ci dessus à table autour du Père Joêl Marie

*** 

**********

NON...NON...NON Manu n'est pas en colère aprés Daniel...

Manu suit simplement le "Tempo" de Daniel...et d'Yves.

"C'est parti pour : Pasques florides...

" Pasques florides ne seu trigat d'arriva...Vos asparavan per vos sentir a cantar....

Aquesta nit molte gent son sortits a donar obol......."

*********

La rencontre s'est terminée par le traditionnel chant des GOIGS interprété à coeur joie par une partie des participants...

    
Merci à toute l'équipe des "GOIGS" pour cette sympatique rencontre et cette trés bonne organisation...
 Prochain Rendez vous à l'Ermitage : Lundi de PENTECOTE...

Commentaires

1. corine le 17-04-2013 à 09:04:14

Bonjour ! Belle omelette en effet ! Je me permets de suggérer pour l'an prochain que tous ceux qui montent en voiture puissent emporter les sacs de détritus. J'ai dû ramasser à deux reprises les poubelles débordantes et nettoyer le sol jonché de gobelets, assiettes et autres. J'ai signalé que les poubelles ont besoin d'être vidées ce qui paraît important avec l'arrivée de nos touristes !!! Merci à vous qui, comme moi, aimez ce lieu merveilleux et souhaitez en prendre soin. Cordialement.

***
***
 


Commentaires

 

1. corine  le 17-04-2013 à 09:04:14

Bonjour ! Belle omelette en effet ! Je me permets de suggérer pour l'an prochain que tous ceux qui montent en voiture puissent emporter les sacs de détritus. J'ai dû ramasser à deux reprises les poubelles débordantes et nettoyer le sol jonché de gobelets, assiettes et autres. J'ai signalé que les poubelles ont besoin d'être vidées ce qui paraît important avec l'arrivée de nos touristes !!! Merci à vous qui, comme moi, aimez ce lieu merveilleux et souhaitez en prendre soin. Cordialement.

 
 
 
le 29-03-2013 10:05

Lundi de Paques 2013 à Notre Dame du Château..

LUNDI DE PAQUES 2013 à l'ERMITAGE

Comme chaque année les sorédiens se rendront à l'ermitage de Notre Dame du Château

Au programme : Messe à 11h00 suivi des repas tirés des sacs et partage de l'omelette pascale offerte par les "GOIGS" du village

Une partie des "GOIGS" Pâques 2012... 

C'était le Lundi de Pâques 2012

PROGRAMME DU LUNDI 1er AVRIL 2013 à Notre Dame du Château

11h00 Messe : Célébrée par le Père Jöel Marie

12h00 : Repas tiré des sacs et partage de l'omelette pascale préparée par les "GOIGS" du village.

***

JOYEUSES Fêtes de Pâques à toutes et à tous  ***

 


 
 
le 15-03-2013 23:44

Les Echos de la réunion du 7 mars 2013 initiée par la Mairie...

Sorède : ERMITAGE DE NOTRE DAME DU CHATEAU  

PENTECOTE 2012

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE DU 07 MARS 2013 (extrait du site  INTERNET de la MAIRIE de Sorède         

Notre Dame du Château : Comment faire vivre ce patrimoine sorédien ?

runion publique ND du chteau 7 Mars 2013

Devant une cinquantaine de personnes, Monsieur le Maire introduit la réunion en rappelant les deux périodes de Notre Dame du Château :

- une période avant 2001, avant l’incendie, d’une bonne trentaine d’années au cours de laquelle beaucoup se sont impliqués quelle que fut leur foi ou leur pratique religieuse. Il n’est pas possible de citer nommément des bénévoles car beaucoup se sont investis.

- une période après 2003, durant laquelle la chapelle fut restaurée. A partir de là, les choses se sont un peu gâtées, pour en arriver à la liquidation de l’association en mai 2012 et le départ du gardien en septembre 2012. M. le Maire rappelle que la commune étant propriétaire des lieux, elle avait passé un bail avec une association qui gérait les lieux avec les associations St Assiscle et Ste Victoire, ainsi qu’avec la collaboration de M. le Curé.

Quelle est la situation aujourd’hui ?

Des travaux ont été faits : reconstruction, raccordement électrique, installation d’une alarme, coin grillade réaménagé et récemment réfection totale de la piste dans le cadre du SIVU des Albères.Elle a assez bien résisté aux deux derniers jours de pluie. L’appartement est libre et dans un état parfaitement convenable. Il n’y a donc plus d’obstacle pour faire vivre ce lieu, on repart sur de nouvelles bases mais sous quelles formes ?

M. le Maire, conscient qu’il n’y a aucune solution toute-faite, a souhaité inviter les Sorédiens car ND du Château est le « bâtiment de tous, et qu’il était important de savoir comment les autres voient l’ermitage. On est tous égaux face à ce patrimoine. On a tous des souvenirs mais il faut que ce soit un lieu ouvert. » La commune s’est occupée de gérer les affaires courantes, en qualité de propriétaire. Pendant l’été, une personne à assurer une permanence. Aujourd’hui on arrive à une saison propice aux visites et aux fêtes à ND.

La réunion est une réunion de concertation, tournée vers l’avenir, sans s’attarder sur le passé, car le site ne vit plus et il faut le faire revivre.

« On ne ressasse pas le passé, on n’est pas là pour exprimer les rancœurs. » Le but de la réunion est d’avoir des pistes, sans forcément repartir avec une feuille de route.

Le postulat de base de la commune est de ne pas recommencer ce qui a été fait par le passé, de ne pas formaliser un contrat de travail et de retrouver l’esprit qui a guidé les groupes de travail avant l’incendie. M. le Maire a cité en exemple l’association PASTOR, dont les membres sont très actifs pour restaurer le patrimoine. C’est cet esprit de bénévolat qui est important.

La première question porte sur la constitution d’une association et/ou l’installation d’un couple portant un projet.

Certains seraient favorables à intégrer une nouvelle association, liée par une convention avec la Commune ; l’association pourrait éventuellement restaurer certaines pièces ; elle pourrait s’occuper de l’animation laissant la question de la sécurité à la charge de la commune. La sécurité peut se traduire par une alarme, mais la présence humaine semble préférable ; elle ne peut être sous la responsabilité d’une association car trop lourde pour ce mode de gestion.

D’autres évoquent l’installation d’un couple en échange de l’entretien, voire même le gardiennage et l’accueil. Le risque de conflit entre les résidents et l’association est soulevé ainsi que la nécessité de choisir entre l’une ou l’autre des solutions. Quelle utilité de l’association s’il y a un gardien à l’année ? Pour le Maire une association est un regroupement de personnes différentes qui peut amener un esprit qui n’y aurait pas sans association. De plus certaines activités ne peuvent être menées par la Commune. Une nouvelle association n’aurait pas à assumer le passif de l’ancienne association, qui a été dissoute par décision de justice.

Monsieur le Maire indique avoir déjà reçu des lettres de candidatures : des personnes à la retraite qui veulent le logement en assurant le gardiennage et l’accueil ; 2 couples dont un propose gardiennage, accueil et projet culturel (exposition, concert).

La deuxième question porte également sur ce que l’on veut faire de ce lieu.

Certains évoquent l’idée d’un « sanctuaire », sans recherche de bénéfices, à destination des Sorédiens, avec les randonneurs pour touristes. Il ne faut pas ressembler à Notre Dame de Consolation.

D’autres préfèrent l’idée d’une « exploitation touristique », un site ouvert à tous. Possibilité d’un petit gîte d’étapes avec petit déjeuner, mais avec des normes à respecter ; vivre le site avec des accords de l’évêché, et de jeunes séminaires ; associer, pour l’extérieur, Sorède à ND du Château et non plus seulement à la Vallée des Tortues, …

Certains préconisent de voir que sont gérés d’autres lieux : A Notre Dame de Vie, cela se passe très bien, un couple est logé, il n’y a pas de côté commercial. A St Martin du Canigou ou St Michel de Cuxa, on reçoit et on garde l’esprit œcuménique.

Pour M. le Maire, il apparaît qu’il faille trouver un équilibre entre les deux idées : il faut un lieu touristique et ouvert. Le côté touristique est un côté important, la preuve en est que l’association se nommait touristique. Mais ce n’est pas un lieu pour le tourisme de masse ; le site restreint naturellement le nombre de personnes susceptibles d’être accueillies.

A l’issue des échanges, la grande majorité des personnes préfèrerait qu’il y ait un gardien, non rémunéré mais logé, à l’année.

M. le Maire conclut en disant que le Conseil Municipal en discutera et qu’il pourrait y avoir ensuite une assemblée pour constituer cette association. Il y a les journées traditionnelles qui arrivent et le Christ restauré devra être mis en place. Il propose de se donner 2 mois, jusqu’au mois de mai. Il faudra examiner les candidatures, bien définir le profil, les attributions, les avantages,

La réunion se termine à 20h00...

 


 
 
le 20-02-2013 17:15

NDC : Réunion Publique


***

 


 
 
le 19-12-2012 14:33

Conte de Noêl LES QUATRE BERGERS DES ALBERES

LA LEGENDE DES BERGERS DE L'ALBERE

Vous êtes  là ? le feu ne s'est pas éteint ? "Charmante ", la petite chatte ronronne auprès de vous ? et bien écoutons la vieille Teresine, mon arrière grand mère nous raconter son histoire.

Cette histoire je la dédie à Renaud, Alexia , Elsa, Arnaud et Marine mes petits enfants.

(Archives de Jérome Margail, décédé le 23 Décembre 1986...Marie Sanchez - Margail)

Les quatre bergers des Albères.

Nous voici donc à une époque très reculée puisque avant la naissance du Christ qui vint pour sauver le monde et qui naquit dans une étable où se trouvait déjà un boeuf ; de ce jour là partit notre calendrier qui existe toujours.

Donc, à cette époque il y avait déjà dans nos Albères des troupeaux de moutons qui vivaient espacés les uns des autres de telle façon que chaque groupe avait sa part de pâturage.Jaumet

Les gardiens de ces troupeaux avaient aussi leurs cabanes assez confortables car ils passaient ici presque toute l'année, les hivers n'étaient pas rigoureux comme de nos jours. Parmi eux, il y en avait quatre qui gardaient un contact très amical et comme ils étaient rapprochés, ils se retrouvaient souvent le soir venu.

Il y avait JAUMET qui était le rebouteux de l'équipe et qui, le cas échéant soignait aussi bien les hommes que les moutons, son pâturage se trouvait aux "Colomates".

Le deuxième était "BALDIRI" , c'était l'animateur du groupe, toujours content et rieur, il savait distraire ses amis par de belles chansons du pays et jouait aussi de la "gratlle", sorte de pipeau au son aigu et nasillard. Son domaine pastoral était proche de celui de Jaumet au lieu dit "Els Fornets".

Le troisième , lui était originaire de Cerdagne, du Carol, aussi son surnom était EL CERDA, sa résidence de pâturage était proche du hameau de Lavail et de la Pave, sa cabane, construite près d'une source qui porte le nom de "Font del Pastor" (fontaine du berger). Lui , était l'informateur pour ses collègues de tout ce qui se disait dans les petits villages d'alentour.

Et le dernier des quatre avait pour nom "MANEL", il était considéré comme le chef spirituel de tous et on disait de lui qu'il était "el savi" ou le sage savant de ces lieux des Albères.

Manel, avait une grande expérience sur toute chose de la nature, il prévoyait longtemps à l'avance le beau et le mauvais temps. Il avait aussi le secret des étoiles, sa cabane à lui n'était pas éloignée de la fontaine "du tallat d'en Bac" et le lieu de rencontre se trouvait toujours chez lui.

Pour se réunir, le signal était donné par "el corn" , sorte de trompe faite avec une corne de vache évidée où on Baldire soufflait et le son du signal variait suivant la cause.

Un jour donc, le carolan "el Cerda" leur annonça une grande nouvelle qui se répandait un peu partout et qui venait de très loin. "Mes amis, il y a de par le monde un grand prophète qui vient de révéler un évènement sans précédent qui arrivera dans un pays plus loin que nos yeux puissent voir, après cette mer que l'on voit d'ici.

Cet évènement arrivera par le signal d'une étoile qui ne sera pas comme les autres, même comme celles que tu connais toi Manel. Mes bons amis, il faut surveiller le ciel de tous nos yeux et peut être serons nous les premiers à la voir. Toi , Manel, qui sait leur parler et deviner leurs signes, tu nous diras les décisions à prendre."

Après tous ce conseils et recommandations, ils se quittèrent, troublés par l'évènement prévu.

Les conseils de Manel furent suivis et tous les soirs, lorsque le ciel était sans nuages, ils restaient en contemplation, surveillant la chose insolite venue du ciel.

Des nuit passèrent et le froid commençait à sévir, toujours pas d'étoile, un doute déjà se formait dans leur esprit...Mais voici qu'une nuit plus douce que les précédentes, chacun d'eux remarqua que leur troupeau était un peu agité, que les brebis ne voulaient pas se coucher et même certaines restaient à genoux sur leurs pattes de devant. Leur surprise fut portée à l'émotion lorsqu'ils virent une grande étoile qui passait lentement au dessus de leur tête, se dirigeant vers le pâturage de Manel. Lorsque l'étoile fut arrivée au dessus de la tête du savant, elle descendit encore et s'arrêta...Manel fut pris de frayeur mais éprouva aussi une secrète joie. Il en était là de son extase à genoux, regardant le ciel quand ses amis arrivèrent pour lui demander quelle décision ils allaient prendre.el Cerda

L'étoile tournait sur le petit groupe qui prit la résolution de la suivre, il faut dire que déjà tout était prêt dans les sacs des bergers. Pendant qu'ils discutaient, un petit nuage blanc se plaça à quelques pas et un brouillard épais les entouras. De ce brouillard, une voix se fit entendre qui leur parla dans leur langue et leur dit : " Montez dans ce nuage et ne craignez rien" et la mystérieuse étoile précédant le nuage se mit en route. Ils virent défiler sous leurs pieds des choses inimaginables, des villes, des fleuves, des montagnes aussi hautes que leur Pic Neulos, une mer, ils revinrent à la réalité des choses lorsque l'étoile s'arrêta au dessus d'une vieille masure. Le nuage disparut, ils se trouvaient sur une terre inconnue et......

Je vous raconterai la suite demain, en attendant essayez d'imaginer, je suis sùre que vous avez deviné.....

Ne laissez pas éteindre le feu.... 

Manel

LA LEGENDE DES BERGERS DE L'ALBERE (suite)

Le nuage disparut à son tour et ils se trouvèrent en terre inconnue, retrouvant leurs esprits, ils entendirent la même voix du départ qui leur dit : " Entrez mes bons amis et que sur vous et sur les hommes de bonne volonté règne une paix éternelle"

Ils entrèrent donc dans la vieille masure et leur surprise fut encore plus grande en voyant dans une demi obscurité un enfant nouveau né placé dans une mangeoire car c'était bien dans une étable qu'ils étaient avec un âne gris et un boeuf. Près du nouveau né, une femme était là aussi couchée sur la paille dans une vieille couverture, regardant l'enfant qui reposait, un sourire sur les lèvres. Elle leur adressa un sourire en plaçant un doigt devant se lèvres pour les inviter à ne pas faire de bruit afin de ne pas éveiller le bébé.

Sans bruit, ils se placèrent à coté d'un homme, sans nul doute le père de l'enfant et le compagnon de la nouvelle maman. L'inconnu, interpellé par la jeune accouchée répondit au nom de Joseph et ce ne fut pas bien long d'apprendre le nom de la femme "Marie"

Déjà Baldiri ne pouvait rester tranquille et jugeant que le nouveau né pouvait prendre froid, il enleva sa cape pour la poser bien doucement sur l'enfant. Ce ne fut pas assez délicatement car celui-ci ouvrit les yeux et là se produisit un signe que les bergers reconnurent dans ce qui leur avait été dit. A ce moment précis, les rayons de l'étoile annonciatrice se placèrent autour de la tête de l'enfant. Aussitôt, nos bergers tombèrent à genoux et après avoir baisé la terre où était né l'enfant, ils l'adorèrent, ayant reconnu le messie à cause de tous les évènement de la nuit.N D de Consolation

Celui ci leur souriait et ces hommes rudes qui avaient vécu dans toutes les intempéries et souffert les caprices de la nature se sentirent attendris par ce qu'ils vivaient en ce moment.

Ils prirent dans leurs sacs tous les présents qui pourraient être utiles au nouveau né et à ses parents si pauvres.

Jaumet, le rebouteux tira de son sac la barretina d'enfant, achetée à Olot et qui était notre coiffure, il la donna à la maman lui disant "Cette coiffure qui vient de chez nous sera la première de votre cher petit, je vous l'offre de tout mon coeur"

Baldiri, lui donna un magnifique tourteau à l'anis (el tortell nadalenc) que l'on mange depuis par tradition le jour de Noël et que les parrains de baptêmes offrent ce jour là à leurs filleuls, il offrit aussi un petit pot de regimat(confiture) et des figues de Collioure.

El Cerda, lui n'avait pas grand chose et ce fut une belle grenade qui est le symbole de la famille et en plus une orange et des amandes.

Manel était un catalan racé et savait ce qu'il faillait faire pour sceller une amitié entre ceux de sa race, il sortit de son sac qui sentait bon le thym des Albères, un magnifique porro à l'intérieur duquel on devinait par sa couleur un vin de nos taillats.Il le releva devant le petit groupe et l'offrit à l'enfant en lui plaçant entre les lèvres le petit tube, ce fut son premier biberon par cette goutte de vin. Plus tard ce même enfant devenu grand fit de ce vin son sang versé pour nous sauver. Toute l'assistance goûta à tour de rôle au vin de l'amitié et désormais ce vin porte le nom de "vin des angelots" Marie, la jeune mère le goûta aussi ce qui la réconforta. En remettant le porro à Manel, elle dit ; " Pour vous remercier de vos offrandes, mon enfant portera désormais votre nom " Il faut dire que Manel est le diminutif de Emmanuel.

Pour donner un peu de joie, Baldiri prit sa gratlle et joua pour la première fois un air inspiré par la circonstance et qui est resté désormais le "Salten i ballen"(vieux chant catalan de Noël) qui se chante encore de nos jours.

N D du Chateau

Mais le moment était venu de quitter ce lieux ils se placèrent à nouveau devant l'enfant et à genoux leur rouge baratine dans les mains à nouveau, ils l'adorèrent. Ce fut à ce moment précis que l'enfant, d'une faible voix leur parla dans notre langue catalane, s'adressant aux bergers de l'Albère il leur dit : " Vous êtes les premiers venus vers moi et je tiens à vous remercier, je veux que plus tard dans votre lointain pays que je bénis, et que je place sous la protection de ma divine mère, on construise quatre maisons pour la vénérer. Elles seront le refuge des pêcheurs qui viendront y prier et se repentir devant ma noble maman."

Les quatre refuges auront un vocable distinct. Le premier sera la vie sur terre et sera construit près d'une rivière , ce sera "Notre Dame de Vie" près d'Argelès.N D de Vie

Le deuxième dominera la plaine , ce sera "Notre Dame du Château", elle sera la protection de l'esprit corporel

La troisième construite près d'une rivière "le Tanyaris" sera dans la plaine et représentera les biens de ce monde , ce sera "Notre Dame de Tanya"à Laroque.

Et enfin la quatrième sera construite non loin de la mer et sera le refuge de nos peines et malheurs invoquée par ceux qui vivent en mer "Notre Dame de Consolation"au dessus de Collioure.

Photos Antoine Sanchez

"Maintenant, mes bons bergers, revenez dans vos montagnes, qui sont privilégiées, vos troupeaux ont besoin de vous, vous les protègerez et les guiderez comme plus tard d'autres bergers protègeront et guideront les hommes."

N D de Tanya

La nuit n'était pas encore terminée et ces hommes se préparèrent au départ, déjà le petit nuage était là à les attendre. L'étoile aussi était toujours là mais cette fois, le voyage de retour se fit sans elle . Le jour n'était pas encore levé que chacun des bergers avait rejoint sa demeure. Ni les chiens ni les moutons n'avaient vu ce qui était arrivé, tous dormaient d'un sommeil très lourd. Il y eut toutefois une exception un petit agneau était né cette nuit là au même instant que l'enfant.

Les bergers gardèrent pour eux seuls le secret de cette nuit là et ce fut bien plus tard dans les siècles que l'on retrouva dans une petite grotte (les encantades) un parchemin enroulé dans un étui en terre cuite qui avait été caché dans ces lieux par le berger Manel.

Manel était le seul à savoir écrire et il donnait dans ce manuscrit tous les détails que je viens de vous raconter .Teresine ajoutait toujours que l'écrit de Manel était en langue catalane qui pourtant ne se parlait pas encore à cette époque puisqu'elle ne vint qu'au onzième siècle.

Pour mettre un terme à son récit, elle disait " Et maintenant, au lit, il ne reste plus d'huile dans la "llanti" (lampe) et le "grasol" la mèche brulerait entièrement"

Porte des processions à N D du Château

Ric et rac, el conte n'es acabat, aci dal ne passe un rat aqui baix un escarbat.

(ric et rac le conte est terminé tout en haut le rat va passer comme en bas le scarabé)

JOYEUX NOËL 2012...

 


Commentaires

 

1. anaflore  le 19-12-2012 à 15:09:43  (site)

belle histoire belles images bon mercredi

2. Elsa  le 19-12-2012 à 16:58:10

Tres belle histoire merci mami de penser a nous, de gros bisous <3

3. corine  le 19-12-2012 à 18:41:27

Merci Marie pour ce joli conte qui m'a ravie et emmenée dans ces belles chapelles qui m'accueillent et me donnent toujours tant de joie. Je suis aussi passionnée par l'histoire de Manel et à l'écoute de tout ce que tu sais à son sujet Clin doeil Merci. Sourire. Bon noël à vous deux.

4. la petite fee de coeur... tendresse  le 19-12-2012 à 19:12:35  (site)

bonsoir et enchanté vraiment un superbe blog parfait billet merci
douce soiree bisouxxx de moi merci.

5. miou14  le 20-12-2012 à 20:48:13  (site)

Bonsoir, je découvre ton blog grace à une de mes amies, je suis heureuse et intéressée par cette jolie légende qu'agrémentent de belles photos. Bonne soirée, amitiés d'une mamie normande

 
 
 
le 17-08-2012 18:28

LE 16 AOUT AUTREFOIS...Cela n'a rien à voir avec AUJOURD'HUI...

Notre Dame du Chateau "AUTREFOIS" 
 Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...
  
Fin des années 1800 (vers 1898) 
 

L'APLECH DE L'ASSOMPTION.....en 1921

Bulletin de N D du Chateau du mois de Septembre 1921:  Extrait des archives de Jérome MARGAIL  (1906- 1986)

 

L'aplech de l'Assomption de l'année 1921 aura marqué le jour de la résurection de N D du Château et le retour définitif à l'ancien état de chose.

Le temps était magnifique, ni chaud ni froid. Environ un millier de personnes s'était donné rendez-vous au célèbre ermitage.

L'étonnement commença dès la montée. Le vieux sentier pierreux, malaisé avait fait place à un chemin spacieux et sans aspérités. Un merci bien senti à la municipalité de Sorède qui en mettant en état ce chemin vicinal aura rendu service non seulement aux pèlerins de N D du Château mais encore ax propriétaires et aux nombreux travailleurs des "taillâts".

 

 

 

Aussi tout le monde arriva-t-il au Castell sans fatigue. Blotti dans la verdure des arbres, se dissimulant sous les rochers, le vieil ermitage avait hâte de jouir de la nouvelle surprise de pèlerins. On ne le reconnût pas ... Les belles tuiles neuves de la toiture complètement restaurée, resplendissent au soleil levant ; ses grandes fenêtres récemment peintes en vert semblable à des yeux glauques avaient l'air de regarder la foule et de dire : "N'est-ce pas que je suis beau ? " Tout, en effet était propre, reluisant et l'air minable des semaines précédentes avait complètement disparu.

 

 Halte de la procession devant la chapelle du Christ...
 

 

On pénètre dans l'édifice : toutes le portes sont peintes à l'huile ; les murs ont été reblanchis à la chaux. Voici les chambres. eh quoi ! elles sont peintes ? Mais oui. Voici la chambre verte ; voici la petite ; voici la grande chambre rose, blanche ! bien plus, voici les lits, des sommiers, des paillasses, des matelas... Par quel miracle tout cet ameublement qui n'existait plus a-t-il été reconstitué ? -Mais est-ce qu'on pourrait déjà y recevoir du monde ? demande quelqu’un.

"Bien sûr", répond en souriant une aimable personne ; la preuve c'est que depuis hier, je suis locataire de la chambre rose.

La grand'messe commence. Une puissante chorale d'hommes interprète les divers chants liturgiques. Madame A. Comès notre distinguée cantatrice sorédienne chante un superbe "Agnus Deï"

 

M. le Chapelain prend la parole. A la vue de cette foule immense que la chapelle ne peut contenir, il dit sa joie de prêtre heureux de constater que l'amour et la confiance des fidèles pour N D du Château bien loin de ralentir, prennent une vigueur nouvelle ; il dit sa reconnaissance pour la Bonne Mère qui lui a permis de mener à bien la première partie de sa tâche ; sauver l'ermitage d'une ruine imminente, donner un commencement à toutes les œuvres futures ; il expose ce qui reste à faire  : repeindre le retable de la vierge et tout le maître autel, donner une voûte à l'église qui montre trop à nu ses vieilles poutre et ses poussiéreux soliveaux ; il faut faire à N D du Château un sanctuaire digne de son renom. Il espère qu'avec le concours et la volonté de tous, toutes ces choses pourront être menées à bien dès l'année prochaine. On n'oubliera ni les pèlerins ni les estivants et les vingt lits pourront être mis en location à la saison prochaine.

La fête se poursuit ensuite au milieu de l'allégresse générale.

A deux heures du soir, chant des vêpres et bénédiction du Saint Sacrement. Nous avons le plaisir d'entendre une voix délicieuse interpréter "L'Ave Maria" de Gounod. C'est le dernier tribut d'un noble cœur à N D du Château. Celle qui a si bien chanté les louanges de Marie a choisi la meilleure part et abritera demain sa jeunesse et sa beauté à l'ombre d'un cloître.

Pas une note discordante pendant la journée.

 

 La porte des processions...

 

Les pèlerins semblent ne pouvoir s'arracher à ces lieux enchanteurs. Après un plantureux dîner sous les arbres de l'esplanade, voici maintenant le souper sur l'herbette. L'ombre est sur le point de gagner toute la montagne qu’on entend des groupes qui devisent encore.

Mais voici la nuit venue. Chaque pèlerin a maintenant gagné son domicile de la plaine. Plus un bruit sur ces hauteurs. On n’entend plus dans la chapelle le murmure pieux des ferventes oraisons. Seul le prêtre continue à veiller au pied de l'image de la Madone séculaire. Il la supplie de continuer à veiller et à bénir…

 

  

 Les sorédiens sur le rocher d'ULTRERA...Dans les années 1935 ...Au premier plan, au centre Jérome Margail.

 

 
 
 


Commentaires

 

1. monique Alteza  le 18-08-2012 à 22:06:58

merci Marie pour ces moments de mémoire qui sans toi seraient oubliés peut-être car nos anciens se font de plus en plus rares et la mémoire orale de moins en moins écoutée
merci au grand travail de ton père
Je n'avais jamais réalisé combien c'était important de transmettre le passé aux générations d'après .Nos pères l avaient compris bien avant nous ..
normal !la nostalgie vient avec l'âge
continue ce devoir de transmission du passé !c'est une nécessité .

 
 
 
le 12-08-2012 10:37

Ma permanence à N D C du Samedi 11 août 2012...

Aout 2012 : Notre Dame du Château... 
En images ce que vont découvrir les pélerins ce 16 aout 2012...Un réservoir recouvert de feuilles et branchages, des troncs d'arbres à allure de poteaux, un stock impressionnant de bois prêt à être chargé sur un camion...
Qui a pris cette décision ? Qui a donné cet ordre d'élagage à l'aveugle en ce début du mois d'Août alors que c'est en automne que l'on réalise ce genre de travail ? ET enfin qui sera ou seront les heureux récupérateurs de cet énorme stock de bois...??? 
Pour agrandir une photo, il suffit de cliquer dessus...

 

   
La désolation... 
Ce samedi 11 août 2012, était notre journée de "permanence bénévole" à Notre Dame du Château....
Quelle joie pour nous de retrouver notre bel ermitage, blotti dans la verdure, entendre encore le chant des cloches, manger sur la place, discuter avec les visiteurs....
Deux amies nous accompagnaient Jeannette et Marie France, arrivés sur les lieux, quelle ne fut pas notre surprise de voir des branches mortes au bord du chemin, mais la surprise fut encore plus grande quand nous avons vu les beaux arbres, merisiers, châtaigniers, chêne vert ; ététés, saccagés, assassinés, à la tronçonneuse, le spectacle est lamentable, désolant à pleurer....Les quelques photos que nous avons faites vous en diront plus long.
Pourquoi ? oui Pourquoi un tel massacre, à quelques jours du 16 août ? Que vont dire les pèlerins de cette journée de fête de la vierge ? De quel droit avoir coupé ces beaux arbres centenaires ? que l'on ne nous dise pas qu'ils étaient malades, c'étaient des arbres en pleine santé, le bois coupé en petit morceaux attend le camion qui viendra le ramasser et il y en a beaucoup il sera brûlé cet hiver dans des cheminées. De plus les branches que l'on a coupées gisent sur le sol, déjà sèches, on n'a pas pris la peine de nettoyer avec risque d'incendie....
Les pélerins et visiteurs du 16 aout s'interrogeront comme nous sur les raisons et motivations d'un tel massacre de la nature???  
Nous étions tristes en redescendant dans la plaine, tristes de voir notre ermitage défiguré ....Je vous demande encore une fois POURQUOI ? Peut être as-t-on voulu dégager la vue pour certains visiteurs venus manger sur la place, non, personnellement je ne comprend pas et je voudrais que l'on m'explique.
Marie Sanchez, ancienne Présidente de l'association de Notre Dame du Chateau...

 

Moignons levés vers le ciel... 

 

INCROYABLE :  Ce week end du 11 aout : Le point d'eau DFCI envahi de feuilles et branchages difficilement accessible en cas d'utilisation des services de lutte contre les incendies...Les pompiers n'apprécieront certainement pas ce genre d'attitude en cette période de risques d'incendie...C'est irresponsable...

 

 Pour agrandir une photo, il suffit de cliquer dessus...

Beaucoup de bois et de branches jonchent le sol 
 

 


Pourquoi ? 

Joan et Karine, visiteurs du 11 aout 2012 à NDC : "Mais qui donc a fait faire ce désastre !!!C'est incroyable!!! 

 

Ce n'est certainement pas des professionnels de l'élégage...D'ailleurs ils auraient refusé de faire ce travail au mois d'aout...et avec raison...
Lecteurs de ce blog...Utilisez la rubrique "COMMENTAIRE" en bas à droite pour donner votre avis sur cette incroyable INFORMATION...
VOTRE AVIS est trés important...
à propos de ce massacre à la trançonneuse, prenez connaissance de l'origine de ces arbres ci dessous...Marie.
 ORIGINE DES BOSQUETS DE NOTRE DAME DU CHATEAU. Publication du 14 Aout 2012 

 (Ceci est un message relevé sur un bulletin de N D du Château  datant de septembre 1921 « Archives Jérôme Margail 1906- 1986 »)

 

Voici ce que nous dit le prêtre de l'époque :

Ce qui donne à l'ermitage de ND du Château son charme prenant, ce qui fait sa valeur au point de vue touristique, c'est qu'il constitue une oasis de verdure et de fraîcheur au milieu d'une nature sans agréments, d'une sierra presque désolée.

Supprimez ses bosquets de châtaigniers, ses nombreuses essences d'arbres : cerisiers, noyers, tilleuls, platanes, acacias, etc... Et l'ermitage ne sera pas loin de ressembler à l'une quelconque des métairies des Albères dont personne ne fait état.

Mais n'allez pas croire, au moins que la nature toute seule ait suffi à constituer ces petits bois, parure et orgueil de Notre Dame du Château. Il a fallu les créer de toutes pièces, les disputer à la dent cruelle des troupeaux.

C'est un curé de Sorède qui en eut l'idée et fit aboutir le projet en1840.

A cette époque, l'ermitage seulement et quelques jardinets appartenant à la Fabrique de Sorède. Tous les environs de la chapelle étaient la propriété de la commune. M. TALAYRACH, en homme averti, se souvenant que "lou qu'aparten al commou, nou aparten à ningù" (Ce qui appartient au commun n'appartient à personne) proposa dans une réunion du Conseil de Fabrique du 8 mai 1840, d'acheter à la commune au nom de la Fabrique deux cent ares environ de terrain nature rochers, tout à l'entour de l'ermitage. Pourquoi ?  Afin, dit-il d'être libre d'y planter tous les arbres qu'il voudrait, de les surveiller et de rehausser ainsi la beauté du site de ND du Château. 

Et voilà l'origine des bois superbes de N D du Château.

Bonnes  gens de Sorède, lorsque pour vos plantureux repas des "Aplechs" vous cherchez et découvrez une ombre propice, vous doutez vous qu'il y aura bientôt cent ans un pauvre curé de Sorède, pensait à vous et travaillait pour vous ? N'est ce pas qu'il avait de l'œil ce bon curé ? 

                                             -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:--:-

Voici donc 182 ans que ces beaux arbres sont là…Essayons de les conserver, les soigner et de préserver ceux qui restent. Ils font parti du patrimoine naturel de Notre Dame du Château…

                                               Marie Sanchez - Margail

Déjà des réactions par mails comme :
Journée du Dimanche 12 Aout 2012... 
1) "C'est une HONTE!!!!!!!! Il faut porter plainte contre X "...(MB)
2)  "Massacre à la tronçonneuse !!!incroyable,il n'y a pas de mot pour exprimer cette désolation!!! bon courage à Marie et aux autres bien sur, amoureux de ce site prestigieux , chargé d'histoire, de souvenirs heureux et d'affections  profondes.
Qui a pu donner l'ordre??? " (P.G.)
3)  14h00 : Pourquoi avoir élagués ainsi ces si beaux arbres ? Etait ce bien nécessaire ? Merci des info. Bien à vous deux. (C.L'H)...
Les mails de fin d'aprés midi...de ce dimanche 12 aout... 

4)  Je suis montée à la chapelle cet après midi. Ce que j'ai découvert là haut dépasse l'entendement ! Quelle tristesse de voir ces magnifiques arbres ainsi mutilés ! Je ne comprends pas comment et qui a pu autoriser une chose pareille ! Il était plus urgent de remplir les citernes en cas d'incendie et de sécuriser l'endroit sans y ajouter de broussailles ! Il faudra donc prier très fort pour que les consciences se réveillent. Je vous embrasse.(Corinne)
5)  je viens de voir les photos !!!  ils ont tout coupé !!  Qui a fait ça... on vous l'a dit ??? (Sandrine Maton) 
 Les mails de désolation et de soutien continuent de nous parvenir..Ce Lundi 13 aout...(suite)
 6) Bonjour je suis outrée de voir ce qu’un con a fait a notre dame du château ,pourquoi un tel saccage ,avez vous des nouvelles a savoir qui a fait ça ,avez vous déposer plainte ,j’espère que la personne qui a fait ça sera puni comme il se doit ,svp tenez moi au courant amitiés...(Yolande Auguet)
7)  Quelle tristesse et quel gâchis et l' imbécile qui a commis ce forfait est aussi répréhensible que celui qui a ou aurait donné l' ordre........Amitiés.(Jean Marc Trestour)
8) Bonjour Marie, Antoine; Je suis consternée en voyant ce désastre, pourquoi faire un tel massacre, la nature était si belle, un site à protéger, ce 16 aout ce sera avec tristesse que ce fera la célébration de l'assomption.Je te souhaite une bonne fête Marie.Je vous embrasse tous les deux....Nicole Maistriaux...
9)  C EST UN VERITABLE MASSACRE A LA TRONCONNEUSE. QUEL HONTE . JE NE SUIS PAS DE LA REGION MAIS JE COMPATHIE.C' EST UN ACTE GRATUIT DE MECHANCETE ET DE BETISE HUMAINE. UN AUVERGNAT (Jean Jacques)
10)  Voila à quoi cela a servit de faire tout ce qui a été fait contre notre ancien gardien qui m'a prevenu le jour meme du massacre,mais qui lui a été trés critiqué car au contraire, lui il mettait des fleurs .NO COMMENT A + (Bernard Trestour).
11) Merci Antoine et Marie de cette info. Je trouve moi aussi cela déplorable (Christian Baillet) 
  Réactions par mails çà continue : 

Ce Mardi 14 Aout 2012... 

 12) La tension monte à Sorède…..C qui alors qui a fait son bois pour l’hiver ???? 

OH LALA !!!  Et avec tout ça on sait tjrs pas qui ???? (Sandrine Maton) 

13)  Bonjour, Nous avons mis un lien sur notre blog de Montesquieu : leszygomatiques.blogspot.fr

(Le correspondant de l'Indep de Montesquieu des Albères)

 14) Bon courage a Marie et Antoine et tous ceux qui s'occupent avec passion de ce site si beau de notre dame du château. Gros bisous a tous (martine et robert LAVALL) 

 15) Je trouve que ce genre d'acte devrait être sanctionné ! Ils se servent d'un endroit magnifique et calme pour quelques Euros ??!  Détruire cet environnement sans même autorisation ? Ou alors, comment ont ils put avoir cette autorisation ?? Ne pas revendiquer cet acte prouve que ces gens la n'assument pas leur faute... En tout cas, depuis quelques temps, NDC n'est plus se qu'elle a été et on se demande pourquoi. (SANCHEZ Arnaud 15 ans, petit fils d'Antoine et Marie)

16) MAIS QUELLE HONTE QUI A OSE FAIRE CA, QUI A DONNER CET ORDRE? C EST UN MASSACRE POUR CE BEAU PAYSAGE QUI EST LE NOTRE. IL Y A VRAIMENT DES IMBECILES , JE DIRAIS MEME DES CONS  POUR NE PAS DIRE AUTRE CHOSE ET QU' ON NOUS DISE PAS QUE C EST POUR PROTEGER CE MERVEILLEUX SITE DES INCENDIES, NON, VU COMMENT QUE C EST FAIT, C EST SUREMENT PAS POUR CA.

 ANTOINE ET MARIE J'ESPERE QUE LE COUPABLE SERA PUNI COMME IL SE DOIT. QUAND JE PENSE QU' ILS Y A DES PERSONNES COMME VOUS QUI PRENNENT SOIN DE CE BEAU SITE QUI EST LE NOTRE ET QUE DES CONS SACCAGENT PAR DERRIERE.
AMITIES. ( 20h11...Dominique BENAIGES)
   Réactions par mails çà continue encore : 

Ce Mercredi 15 Aout 2012...

17) La visite de ce mardi matin à l'ermitage m'a attristé. Désolant de constater que 11 arbres majestueux (châtaignier, merisier,frêne) certainement centenaires, ont été mutilés et réduits à de simples squelettes. Incompréhension et colère devant cet état de fait. Qui a donné l'ordre d'effectuer ce "travail" qui a défiguré l'écrin de verdure qui entoure le joyau de notre patrimoine communal ?? (René PUJOL - SOREDE) 

 18) Marie, chere Marie , le 15 aout est ta fete et aussi la fete de notre vierge de ND du chateau....la mere de Jesus.

L'auteur de ce massacre n'est pas le coupable et nous le savons bien ,tous.
il est simplement employé de la mairie en CDD et essaye de gagner sa vie honnetement.
nous devons pardonner à ce qui nous ont offensés et ne pas leur souhaiter du mal.les vrais coupables devront repondre à votre article . ceci demontre que n'importe qui peut faire n'importe quoi dans ce village . il s'agit d'une vraie perle et malheureusement , le village necessitait ce genre d'evenement pour reagir et s'unir pour que nous nous aimions tous et essayer d'oeuvrer pour le bien commun. Laissons donc les vrais coupables repondre, et s'expliquer. La vierge nous envoie un message ,saurons nous le traduire et l'ecouter. je pense que oui. Prions tous unis pour que ND du chateau redevienne un lieu de repos, de priere, de convialité....Jérome ,ton pere, est là haut et veille au respect. Finalement des années apres , notre village ressemble à l'histoire de Pepone et DON Camillo.et quand l'eglise de Rome et notre municipalité se foutent d'un lieu de culte comme le notre, voila le resultat. Soyons positifs, et ayons la foi, pardonnons "tintin" qui n'est pas coupable et essayons de faire ouvrir les yeux à notre municipalité! tous nos elus devraient etre au service des citoyens et pas l'inverse.....le temps des rois, Louis XIV , louis XVI est revolu, et il est temps CITOYENS de reprendre les armes.....cette fois ci le christ et notre vierge .
allumez une bougie pour ND du chateau et pardonons à ceux qui nous ont offensés car ils ne savent pas ce qu'ils font...AMEN!
(Jean Pierre BATLLE, Soréde)

CE VENDREDI 17 AOUT 2012

19  Pour répondre à Jean Pierre, je ne suis pas d'accord avec toi, ont peut pardonné des bétises faites par des enfants, mais un tel massacre fait par un ou des adultes, NON, la ou les personnes savait ce qu'il ou qu'ils faisait, je suis désolé. (Dominique BENAIGES)

 

Vendredi 17 Aout 2012…
Lu sur le Site internet de la Mairie de Soréde :
Les Dernières actualités municipales  
ELAGAGE MALHEUREUX A L'ERMITAGE


 La municipalité communique :


L'employé saisonnier de l'Office du Tourisme chargé de l'accueil des visiteurs et de l'entretien du site a demandé l'autorisation d'élaguer quelques arbres autour de l'ermitage.
Malheureusement cette personne est allée bien au-delà de l'autorisation qui lui a été donnée et des remarques sévères lui ont été adressées.
Comme vous tous, amoureux de l'ermitage, nous en sommes désolés.
Le bois coupé restera entreposé à l'ermitage et les branchages ont été broyés.
Propriétaire des lieux, la Commune s'engage à remplacer tout arbre qui ne repousserait pas.
Reconnaissant son erreur, une lettre d'excuses de l'employé affecté a été adressée à Monsieur le Maire.

 

Aprés le nettoyage efficace des 13 et 14 Aout 2012...

 

 

  
 


Commentaires

 

1. corine  le 12-08-2012 à 14:07:15

Je suis profondément touchée par ce spectacle. si j'avais su qu'un tel massacre allait se poursuivre, j'aurais réagi la semaine dernière en voyant effectivement les branchages au sol car je me suis fait la réflexion quant aux risques d'incendie.
Ces arbres font partie du patrimoine de ND du Château et lors de ma dernière visite l'Adjoint au Maire m'a confirmé sa volonté de préserver ce lieu.
Je déplore que les petites querelles humaines aient amené à la désertion de ce bel endroit par tous ceux qui l'aiment. Je gage qu'un tel massacre va éveiller les consciences à plus de sagesse que de colère et je fais confiance à la nature pour se régénérer.
Je reste, en ce qui me concerne une fervente adepte de cet endroit de calme et de paix où il fait bon se reposer.

2. marie odile  le 12-08-2012 à 15:14:54  (site)

Faire cela en cachette prouve l'hypocrisie de l'opération et le profit du bois qu'il doit y avoir pour certains en ce temps de crise.
La nature doit être préservée. la beauté , le calme de la nature aident à surmonter le stress, procurent une sensation de bien être irremplaçables par les médicaments...
Que l'on détruise les patrimoines immobiliers est déjà honteux, mais détruire la nature c'est aussi détruire le bien être de l'homme et rendre son environnement toujours plus ingrat et difficile.

3. navy2mithee  le 12-08-2012 à 16:56:50

a la vue de ce spectacle, il n'y a pas de mots pour dire cette désolation,soredien de naissance écoeuré, proteger le patrimone des incendies..OUI..massacrer,le mot est faible, condamner ces actes OUI..faire réparer les dégats, et dénoncer ouvertement ce comportement .

4. monique Alteza  le 12-08-2012 à 18:06:20

Je n utilise pas de pseudo car j'ai envie de dire sans honte le dégoût et le mépris que m 'inspirent les images de ces squelettes d arbres humiliés réduits à de pauvres moignons sans vie et qui ont l air de nous dire" pourquoi ça"?
Quel sombre personnage ,quel triste individu a-t-il pu commander ce massacre?
Il faut absolument que l 'on sache
qui est à l'origine d'un tel désastre
et pour quelle raison ?
le petit bois pour l hiver?
Il l 'aurait fait depuis longtemps
le plaisir de détruire ?
Il faut se mobiliser pour que les personnes responsables soient connues de tous
REAGISSEZ pour que ce lieu qui a été respecté depuis des générations par les Sorédiens et tous les amoureux de Notre Dame du Château,puissent continuer à voir ce patrimoine vivre longtemps en toute sérénité de nature
TOUS A VOS CLAVIERS POUR NOSTRA SENYORA DEL CASTELL

5. domie66  le 12-08-2012 à 20:50:47

MAIS QUELLE HONTE QUI A OSER FAIRE CA QUI A DONNER CET ORDRE? C EST UN MASACRE POUR CE BEAU PAYSAGE QUI EST LE NOTRE.IL Y A VRAIMENT DES IMBECILES POUR NE PAS DIRE AUTRE CHOSE ET QU ONT NOUS DISES PAS QUE C EST POUR PROTEGER CE MERVEILLEUX SITE DES INCENDIES, NON, VU COMMENT QUE C EST FAIT.

6. arnaud66  le 12-08-2012 à 22:33:19

Pathétique ce désastre ...
Il se sente puissant en faisant sa ?

7. Laurent AZNAR  le 13-08-2012 à 00:13:11

Quelle horreur
Il y a vraiment des débiles sur cette terre

8. Roussillon1  le 13-08-2012 à 08:21:18

Bonjour
je suis aussi consterné que vous,
deplus ce n'est pas la bonne periode pour réaliser ce genre de coupe. Et de plus aussi basse.
Quand l'homme se croi puissant face à la nature c'est pour caché sa faiblesse envers les hommes.
Je n'ai qu'un souhait, et c'est celui que la nature fera sans doute, c'est d'effacer cet affront avec le temps.

A bientôt

9. JEAN JACQUES  le 13-08-2012 à 16:25:05

C EST UN VERITABLE MASSACRE A LA TRONCONNEUSE. QUEL HONTE . JE NE SUIS PAS DE LA REGION MAIS JE COMPATHIE.C EST UN ACTE GRATUIT DE MECHANCETE ET DE BETISE HUMAINE. UN AUVERGNAT

10. uncatala  le 14-08-2012 à 16:32:41

Ce que je déplore après ce massacre à la tronçonneuse,qu'il n'y ai aucune réaction de la commune.

11. uncatala  le 15-08-2012 à 11:06:45

Je suis monté ce matin sur le site de Notre Dame du Château,et de constater ce massacre à la tronçonneuse sur des arbres centenaires.C'est une honte,écœurant,ahurissant,de voir ce site amputé de cette façon.C'est même une crime.Mais qui est donc l'abruti pouvant autoriser de tel acte.Ce site appartient à tous les Sorédiennes et Sorédiens,et comment as-t'on pu faire celà.Franchement c'est lamentable. Jean-Robert de Sorède.

12. boulille  le 15-08-2012 à 16:32:36  (site)

je suis ,moi aussi en colère et je voudrais m'associer à tous ceux qui aiment vraiment la chapelle. Le dernier commentaire m'exaspère un peu , je cite:" Le village nécessite ce genre d'évènement pour réagir et s'unir". à mon sens cela ne démontre pas un quelconque intéressement pour le site!Ce massacre est dû à l'incompétence en matière d'arboriculture d'une personne !! comment peut-on laisser croire que le Maire et sa municipalité ont donné un tel ordre ???

13. Jose Carlos  le 15-08-2012 à 20:34:37  (site)

Marie,

Ce vraiment triste, oui, il faut repecte la nature notre mere. Ces tres belles abres qui moi, ma femme, et notre petite Antoine a eu la chance de mange a leur lombre... je sent votre doleur. Je espere bien qui d'outre arbres, de la memme grandeur seront plante par les responsables.

Amitie
jc

14. mary66  le 15-08-2012 à 21:28:35

Merci à tous pour vos messages, cela prouve à quel point nous aimons tous ND Du Château, ce lieu magique plein d'histoire, J'ai pleuré à la vue d'un tel désastre mais ce qui est fait est fait...Je pense que les responsables doivent regretter leur acte, pour ma part tout ce que je demande c'est qu'une telle chose ne se reproduise plus jamais et que ensemble nous protégions notre patrimoine afin de laisser à nos enfants un lieu où ils pourront se recueillir tout comme nous aujourd'hui.
A demain pour la messe du 16 août, à 11 heures
merci encore. Marie.

15. JEAN JACQUES l auvergnat  le 16-08-2012 à 00:59:25

je vous souhaite a tous et toutes une tres bonne journee ce 16aout 2012 ;mais ne vous decouragez pas ; et ne laisse pas les coupables sans punitions ; car c est un veritable massacre et un sacrilege ; je sais que la colere es souvent mauvaise conseillere ; mais nous n allons pas toujours recevoir une giffle et tendre l autre joue ; je suis un ardent defenseur des lieux de culte et de nature ; et sa c est une veritable profanation; c est un veritable scandale ; je suis veritablement de tout coeur avec vous et croyez que je vous comprends ; surtout pour nos petits enfants a qui nous essayons d apprendre la sagesse le respect des autres ; l honnetete ; a franchise etc ; que doivent t ils penser en voyant ce que l etre humain est capable de faire ; que cette journee du 16 aout 2012 vous redonne du courage a toutes et tous , l auvergnat

16. robert pagli  le 16-08-2012 à 12:19:51

Quelle désolation !!!!
20 ans au service de l'association de notre dame du chateau et voir ce site si beau dévasté, comme cela a été fait. Celui ou ceux qui ont fait ce massacre méritent de severes sanctions !!
Robert Pagli

édité le 16-08-2012 à 12:27:38

17. yves pagli  le 16-08-2012 à 12:26:39

Sorédiens, voilez vous la face, couvrez vous la tete de cendres. On a vilainement agressé l'Ermitage d'Ultère " La perle du patrimoine des Albères ".
Les responsables de ce massacre auront-ils le cran de nous expliquer leurs motivations ... Qui ne peuvent etre que scélérates ou imbéciles ?
Que l'on me permette d'en douter !

18. jean-pierre batlle  le 18-08-2012 à 14:57:52  (site)

Les commentaires de Mr Pagly,rappellent il ya quelques années quand un petit groupe entreprit l'elagage des arbres....une certaine année (5 ou 6 ans?) jean paul II venait de deceder.....les personnes qui elaguaient les arbres le faisaient selon les conseils des plus anciens....,d'autres ramassaient les branches immediatement et enfin un autre groupe....coupait le bois et le rangeait.
il y avait sousous,yves,louis,jean louis, rené,robert,pascal etc.........ce fut une experience inoubliable , car j'apprenais des choses sur les arbres que je ne savais pas.
pour information, je ne sais pas distinguer un meurisier d'un platane....quel bonheur de faire la pause casse croute dans la chapelle.....quelques années apres l'association de ND du chateau n'existe plus et certains voudraient repousser la faute à Marie ?des arbres ont ete coupés et on voudrait repousser la faute à l'employé de l'office du tourisme en CDD? une question et une seule.....: DE QUI ON EST EN TRAIN DE SE F........?

les arbres que nous voyons en photos representent la photo reelle de l'âme du site : ND du CHATEAU....
consultez sur internet : WIKIPEDIA
ultrere et son histoire,avec notre dame du chateau incluse et la definition du mot ELAGAGE.

l'employé qui realisa se travail l'a effectué on le sait maintenant ,apres la reponse de la mairie.....,pour les touristes......car il s'agit bien de l'office du tourisme et non pas de la mairie... la mairie s'est sentie visée et n'a pas jugé bon de laisser repondre l'office du tourisme.

s'agirait il d'une malediction ? Michel,la famille Salles,David et maintenant le pauvre employé saisonnier? pensez vous que cet employé aura envie de remonter lundi prochain??? une fois de plus ,je vous demande de l'excuser, et de le pardonner. Qui lui a preté la tronçonneuse? qui a rempli de carburant cet outil? qui l'a eguisée.

on devrait saluer linformation de marie Sanchez, Fille de Gerome Margail qui eut l'idée de creer l'association de ND du Chateau.
Marie pause des questions et n'accuse pas.et seulement parle des arbres, mais un tres bon debut!
et les arretés prefectoraux? qui s'en fout?et qui s'est preoccupé du fait que ND du chateau n'etait plus alimentée en eau depuis plusieurs mois, qui se preoccupe du dernier ermitte ou mieux dit "gardien" qui fut critiqué,lynché et de son etat ? les arbres se replantent, les arbres repoussent , le mal qui a ete fait a ces personnes? on n'a pas finit d'enterrer le dernier qu'on veut achever le nouveau?.
je ne suis rien, ni personne et encore moins quelqu'un qui veut ou voudrait donner des leçons ..... seulement .....l'envie de revoir monter des benevoles,s'arretant devant l'epicerie avec le sourire aux levres car leurs heures de loisir et sans les compter ils montaient là haut pour le bien de tous.
David et l'actuel employé saisonnier passeront un week end des plus tristes.....il n'y a pas eu mort d'homme et prions à notre vierge pour qu'elle nous donne la lumiere.
n'interpretez pas mal ,non plus, il est trop facile d'accuser la mairie...l'office du tourisme.....et eux aussi meritent le respect.
que la colere s'appaise, et reconstruisons tous ensemble, sans etat d'ame. Vierge Marie, ecoute notre priere et aide nous à etre meilleur,intercede aupres de ton fils ,notre sauveur!

 
 
 
le 28-05-2012 22:28

Pentecote à Notre Dame du château...Les Echos en images...

Lundi de Pentecote à Notre Dame du château

La journée en images...

Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...

C'est par une trés belle journée estivale que les sorédiens, et les albériens se sont retrouvés à l'ermitage pour la traditionelle messe célébrée dans la chapelle par le Père Joêl Marie assisté du Diacre de Villelongue Dels Monts, René Sors.

Habitués du site, les musiciens de la formidable Cobla "Les Casenoves"

 

 

           Roger...ravi

 

 











  

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

    

 

                  Céline FIGUERAS (sans miccro, sans sono et sans musique) a régalé ses "FANS" et SURTOUT son    PAPY  "Roger" 

 

 

Les sénateurs et sénatrices du jour...

                                                                       

 


Commentaires

 

1. freedo  le 28-05-2012 à 22:34:13  (site)

Qui est la femme qui danse avec Jean Rolland???

2. JPA  le 29-05-2012 à 08:06:48

La dame aux cheveux roux n'est autre que "Robert PAGLY"guitrock

3. muscat  le 01-06-2012 à 13:04:27

je pense que là haut sur la montagne, c'est un avant-goût du paradis.
muscat

 
 
 
le 27-05-2012 11:08

Pentecote à Notre Dame du château

Pentecote à Notre Dame du château

 

Pour agrandir UNE PHOTO, cliquez dessus...

 

Ce lundi de Pentecote 28 mai 2012

MESSE à 11h00 avec la participation de la Cobla

"Les Casenoves"

 suivi du Repas tiré des sacs

et du LLEVAN DE TAULA

Vers 15h00 Sardanes et Bal Catalan

*********

"HISTOIRES et TRADITIONS"

                                PROCESSION DU LUNDI DE PENTECOTE (1898)

                                    (Par l’abbé Coll, Ancien curé de Sorède et Ami du Padre Himalaya en 1900)

Tiré des archives de Jérome  MARGAIL  ( Sorédien 1906 - 1986)

 

Le bouton de la rose ne s’épanouit pas plus aisément sous les rayons du soleil, et l’enfant au berceau ne sourit pas plus simplement sous les baisers de sa mère, que l’habitant de Sorède à l’annonce heureuse d’une belle journée, d’un temps superbe, magnifique…. En ce lundi de Pentecôte !

Si, de grand matin, les cloches bénies, célestes messagères font retentir les airs de leurs notes joyeuses, c’est bon signe !...

Marie, la souveraine la mère tant aimée attend là haut ses enfants… L’horizon devant être sans rides et sans nuages.

Les cloches ne sont pas menteuses. Aussi, quel bien-être, quelle intime satisfaction, quel saint enthousiasme, remplit tous les cœurs, fait tressaillir tous les chrétiens sans exception, justes et …pécheurs ; car c’est la fête de tous, la grande, l’incomparable fête de Sorède !

 

 

On court à l’église ; chacun s’empresse autour des Mystères ou Saintes images. Les mères chrétiennes marchant pieds nus, porteront avec une religieuse émotion la pleurante N D des Douleurs. Les jeunes filles seront fières de prêter leurs épaules à la ravissante sainte Phylomène, si richement parée pour la circonstance. Saint Sébastien, le courageux ; Saint Assiscle et sainte Victoire les invincibles, sont confiés à la vaillante phalange des jeunes gens.

Parmi eux, plusieurs revêtent la longue robe noire de pénitents que tiendront relevée, pour l’empêcher de trainer par terre des jeunes enfants devenus pour lors « petits pages », émerveillés et tout fiers de leur rôle.

Puis encore, des hommes de foi et de courage, pour qui la fatigue devient agrément, par cela seul qu’ils ont désiré cette noble fonction, recherché ce sacrifice méritoire, transporteront à l’ermitage la grande croix dénommée par no chers catalans : « lou San cristou », œuvre d’art due parait-il à la main d’un célèbre sculpteur espagnol dont nous serions heureux de connaître le nom.

Rien de plus imposant t de plus majestueux que le spectacle de ces modernes Cyrénéens, en habit de pénitent, coiffés de la traditionnelle « caparoutche », marchant pieds nus, chargés du précieux fardeau, précédés de plusieurs acolytes et suivis eux aussi de charmants petits pages !

La procession s’est formée. Le cortège s’ébranle ; les bannières    aux couleurs voyantes et les divers « mystères » occupent leur place officielle. Dans toutes les rues apparaissent de nombreux fidèles qui viennent se joindre aux premiers arrivés. Pas de haie, par exemple, à cette heure matinale…. Tout le monde est à la procession !

Immédiatement après le Christ vient la musique, cobla d’en Mattes de Céret, qui alterne, par des morceaux d’une ineffable harmonie, avec les chants nourris et enthousiastes d’une foule considérable d’hommes. Au milieu de ceux-ci, la municipalité ayant à la tête le maire et l’adjoint ceints de l’écharpe tricolore et le curé de la paroisse, en chape rouge, tenant en ses mains la relique de la vraie croix.

On arrive au calvaire. Un petit autel est dressé, en plein air, auprès de la croix de mission. Les chants se renouvèlent avec plus d’éclat et d’entrain qu’à la sortie de l’église en vue sans doute d’encourager les partants vers le lointain ermitage.

Mais avant de se séparer, la foule des catholiques de Sorède profondément recueillie tombe à genoux pour recevoir la bénédiction du prêtre, cependant que la musique fait entendre un chant d’adieu, mélancolique et réconfortant à la fois. Touchant témoignage de fraternité chrétienne.

Voilà donc les plus vigoureux et les moins occupés dans la plaine qui gravissent lentement sous le souffle vivifiant d’une prière continue, la célèbre montagne d’Ultréra. Après une station à chacune des trois croix qui divisent en parties égales la distance séparant Sorède et l’ermitage, ils arrivent à la chapelle du Christ, vestibule modeste du sanctuaire vénéré que se choisit Marie  elle-même, à en croire la légende. Là une prière solennelle est adressée au divin crucifié.

La procession pénètre dans la vaste chapelle, au son joyeux des cloches de l’aimable solitude, lesquelles ont pour mission d’envoyer à tous les échos la nouvelle de l’heureuse arrivée des pèlerins. Pas un en cet instant  fortuné, qui ne salue, avec quel bonheur et quelle confiance ! La vierge au doux sourire par un chant pieux, tout au moins par une ardente prière.

C’est bientôt la Grand’messe, d’ordinaire admirablement chantée.

Bien sûr, le corps à son tour réclame aussi sa fête, c’est pourquoi des groupes s’échelonnent çà et là , étalant leurs provisions sur l’herbette . et alors, jeunes et vieux convives de prouver à qui mieux mieux que tous les âges sont sans pitié pour les victuailles dorées et croustillantes de pareil jour.

De courtes vêpres clôturent le séjour à l’ermitage. Après quoi le défilé descendant s’exécute sans désordre ni précipitation, les mesures étant prises pour arriver à Sorède à l’heure convenue.

Nouveau rendez-vous au calvaire.

 

 

La population indigène et de très nombreux étrangers sont là. Ils accueillent avec une sympathie mêlée de reconnaissance, leurs braves et fidèles délégués au sanctuaire de Marie.

Dans le même ordre que le matin, la procession s’avance mais cette fois difficilement à cause de la foule des assistants devenue quasi innombrable.

Pendant tout le long du trajet du calvaire à l’église, c’est une masse compacte serrée et cependant toujours recueillie, attentive, fascinée dirait-on par les accords mélodieux de la musique Cérétoise et par l’effet singulier des cantiques populaires ; Je suis chrétien, salut à toi, vierge bénie, etc.…..

 

Mais c’est le quartier saint Jacques et sur la grande place que l’aspect de la procession est grandiose, saisissant ! …C’est maintenant un fourré presque impénétrable. La procession passe à l’étroit, enserrée qu’elle est au milieu de cette immense agglomération composée principalement d’habitants de Laroque, Saint André, Saint Génis, Palau, Argelès et Collioure.

Toutefois, pas même alors, ni la bonne tenue ni le silence ni le respect ne laissent aucunement à désirer. C’est que pour l’âme, naturellement chrétienne toute manifestation religieuse est une leçon et une espérance.

Enfin, l’église brillamment décorée et illuminée reçoit à nouveau les saintes Images qui suivent de près pour pouvoir trouver une place, les plus zélés d’entre les fidèles désireux d’entendre une pieuse exhortation du curé de la paroisse ou de tout autre prêtre étranger et de recevoir la bénédiction du très saint Sacrement.

Ainsi, chaque année, se célèbre la grande, la glorieuse fête du lundi de Pentecôte, à la très vive satisfaction de tous les sorédiens, des étrangers et aussi au profit très appréciable des commerces locaux.

 

                                                                                                            Gloire à Marie immaculée

 

 


 
 
le 26-05-2012 18:32

Lundi de Pentecote à Notre Dame du Château

L'APLEC du LUNDI DE PENTECÖTE

à ND du CHÄTEAU avec la COBLA "Les Casenoves"

 

Ce LUNDI 28 mai  2012 "Journée Champêtre"

ERMITAGE DE NOTRE DAME DU CHÄTEAU

"Les Cazenoves"

Programme

MESSE à 11h00 avec la participation de la Cobla

"Les Casenoves"

 suivi du Repas tiré des sacs

et du LLEVAN DE TAULA

Vers 15hoo Sardanes et Bal Catalan

 

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

Demain Dimanche 27 mai 2012 :

Pour tous ceux qui s'interressent à l'histoire de Notre Dame du Chateau Publication sur ce blog du récit de la

PROCESSION DU LUNDI DE PENTECOTE (en 1898)

(Par l’abbé Coll, curé de Sorède et Ami du Padre Himalaya en été 1900)

Tiré des archives de Jérome  MARGAIL  ( Sorédiens 1906 - 1986)

 -:-:-:--:-:-:-:-:-

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article