http://ultrera.vefblog.net/

  VEF Blog

Notre Dame du Château - Sorède

le 04-12-2018 18:11

La créche verte de NOEL se visite à Notre Dame du Chateau jusqu'à fin janvier 2019...

VILLE de SOREDE
ERMITAGE DE NOTRE DAME du CHATEAU
 
************************************
Une très belle crêche à visiter et une messe de noel le vendredi 28 Décembre 2018 aprés midi...

Pour agrandir une photo...CLIQUEZ DESSUS...

La Crèche verte de Noel à Notre Dame du Chateau se visite...du 4 décembre 2018 au 30 Janvier 2019

(Tous les jours, sauf les jeudis)

 

 

 
Comme chaque année une équipe de bénévoles attachés à l'ermitage et à ses traditions installent une superbe crêche de noel. La crêche verte installée depuis le lundi 3 décembre 2018 par : Michèle Roland, Monique Llong, Marie Sanchez, Anne Marie Sageloly, Joel Cavaillé, Louis Llong et Antoine Sanchez se visite jusqu'à la fin janvier 2019...  
 Manque sur la photo ...Joel, le gardien de ces lieux et photographe du moment.......
 

 

  .
 
MESSE DE NOEL à Notre Dame du Chateau le  vendredi 28 décembre 2018
 Le VENDREDI 28 décembre 2018  à 14h30, jour des saints Innocents une messe sera célébrée à Notre Dame du Château pour tous les enfants du monde. Cette messe sera suivie d'un chocolat chaud et du partage du tourteau de Noël offerts par l'association Saint Assiscle et Sainte Victoire.
 
 
 
 
 
 
 

  Bon et joyeux Noël à tous et bonnes fêtes de fin d'année.
 
 
 


Commentaires

 

1. Arnauuuud  le 04-12-2018 à 19:17:25

Super ! Bravo

2. San  le 04-12-2018 à 20:45:20

Sympa. Différente des années précédentes

 
 
 
le 07-11-2018 15:53

CE samedi 10 novembre 2018 à 15h à la salle des fêtes de Sorède CONFERENCE de Gilbert LLONG...

 
1918 / 2018
 
CONFERENCE de Gilbert LLONG
Entrée libre et gratuite


Pour agrandir une photo ou un document CLIQUEZ DESSUS...........
 
 Venez nombreux le meilleur accueil vous sera réservé...
 
11 Novembre 2018...INVITATION de la MAIRIE de Soréde...

 
 
 


 
 
le 04-11-2018 19:45

Hommage à nos morts de 14 / 18...

Armistice du 11 novembre 2018

LA GRANDE GUERRE

11 NOVEMBRE 1918  /  11 NOVEMBRE 2018...100 ans déjà...

 

Bientôt le 11 novembre, J'ai trouvé dans les écrits et archives de Jérome Margail le souvenir de cette déclaration de guerre et comment les enfants de l'époque avaient vécu ces tristes années. La libération enfin, au bout de cinquante et un mois et onze jours, tous ces morts, toute cette misère, enfin la paix était là...

 

" Nous étions 2 août 1914, je me souviens encore des affiches aux deux drapeaux croisés annonçant la mobilisation générale. C'était la guerre, mais pas une drôle de guerre, ce jour là, mon père me tenait par la main, beaucoup d'hommes étaient rassemblés au pont, devant le café Pideil (actuellement le marchand  de légumes), chacun faisait son petit commentaire sur l'évènement qui devait tourner en guerre mondiale. Il y avait ces mots qui revenaient toujours "On va enfin prendre la revanche et en très peu de temps encore", d'autres disaient " Ce sera l'affaire de quelques semaines" ; Hélas ! ce fut l'affaire de quelques années : cinquante et un mois et onze jours. Sorède paya un large tribut avec plus de soixante morts et beaucoup d'autres marqués pour le restant de leur vie."

 

Témoignage - Souvenir ....Les écrits de Jérome Margail...

"Nous, les jeunes, les écoliers, nous subîmes aussi les répercutions de ce désastre, nos instituteurs mobilisés, parmi eux monsieur Tocabens qui fut le premier mort au champ d'honneur, nous eûmes de jeunes normaliens qui se succédaient presque chaque mois. De ce fait, nous ne pouvions avancer dans notre instruction et même dans notre éducation car j'ai vu des élèves de 13 ans se battre avec leur enseignant.

Il y eut un changement aussi dans nos jeux, finies les calmes parties de billes, on était dans l'atmosphère guerrier et un jeu qui avait pour nom de "bataille de la Marne" était à l'honneur. Il consistait aprés avoir formé deux camps, à se battre sous toutes les formes. Bien souvent c'était le nez saignant et les genoux écorchés qu'on reprenait la classe, mais nous étions satisfaits de notre courage dans la petite guerre.

Il faut dire aussi que nous étions habillés pour la bataille, chacun avec son bonnet de police que papa ou l'oncle avait porté à la permission, nous avions ajouté des bandes molletières sur nos mollets en manche de balais, que voulez vous en ce moment c'était de circonstance.

Quel désespoir pour nos parents quand nous rentrions les culottes trouées, la blouse déchirée, les chaussures en piteux état.

Ces jeux furent interdits plus tard mais il fallut à chaque récréation l'intervention du garde champêtre, notre corps enseignant ne pouvant intervenir car il était composé uniquement de femmes."

 

 papa

Jérome Margail 1906 - 1986

LA GRANDE GUERRE (suite 1)

c'est toujours J. Margail qui vous donne ses souvenirs d'enfance de la guerre de 14/18, comment un enfant avait vécu cette terrible période. 

 

"Ce  fut alors un changement, ne pouvant batailler à l'école, ce fut la guerre entre les deux villages de Laroque et Sorède (2 kilomètres). Tous les jeudis et tous les dimanches étaient des journées "glorieuses" , le champ de bataille était le "correch d'en  Chibri" car les caprices du terrain convenaient bien à "l'aspadragade"(on se lançait des pierres) et aux coups de bâtons.

Cette fois  ci la paix ne revint qu'avec l'intervention des gendarmes  car aucun de nous ne pouvait s'aventurer à Laroque pour faire des commissions sans recevoir, cette fois par traîtrise une volée de coups de pieds au derrière, cela devenait réciproque si un rocatin s'aventurait à Sorède.

 

François Falguère (1916)

Ma pauvre grand mère qui m'élevait car j'avais perdu ma mère à l'âge de 3 ans, se faisait bien du souci, ses deux fils étant partis à la guerre, la propriété était entièrement à sa charge et il n'y avait pas de personnel pour travailler. Comme elle était illettrée, c'est à moi qu'incombait la corvée de la correspondance ce qui m'empêchait d'être avec les autres galopins.Pour elle c'était la croix et la bannière pour me faire écrire, ce que je faisais toujours de mauvaise grâce et mes lettres demandaient beaucoup de patience au correspondant pour la lecture car c'était un mélange de catalan et de français qui n'avait rien d'académique.

 

J. Margail (première communion)

Je fis ma première communion en 1917, ce fut une petite fête pour moi  mais ni mon père  ni mon oncle n'étaient à mes cotés et je me souviens que ce jour là on mangea un lapin, chose qui était rare.

Ce jour là je fus agréablement surpris car je reçus la somme de quarante huit sous, en échange je reçus aussi un baiser sur chaque joue des personnes qui ensuite me rétribuaient." 

 

 

LA GRANDE GUERRE (suite 2)

 

"Nous voici donc maintenant aux dernières semaines de la guerre. Les Allemand étaient bousculés partout par les armées alliées et malgré cela le village vivait dans cette peur des mauvaises nouvelles en l'occurrence la dépêche annonçant la mort d'un enfant de Sorède. Le dernier fut le pauvre Jean Barrère.

deux sorédiens en 1917 pendant la guerre

Le 11 novembre 1918, enfin fut le jour de la fin de ce vrai et terrible cauchemar et la joie et les larmes marquèrent cette grande et inoubliable journée. " LA GUERRE ETAIT TERMINEE".Il a suffi du mémorable cessez le feu que fit retentir sur le champs de bataille le caporal clairon Sellier pour que revienne dans les esprits une paix tant désirée.

 

A Sorède déjà le matin de bonne heure, personne ne travaillait et ce fut vers midi que la grande nouvelle arriva par un message officiel.

Les cloches de notre église se mirent à carillonner, c'était le seul moyen à l'époque pour annoncer la bonne nouvelle car depuis quatre ans, elle ne sonnaient que le glas. Sûrement que de mémoire de cloche, jamais elles n'avaient chanté aussi longtemps car ce fut à la nuit tombante qu'elles s'arrêtèrent. Les sonneurs qui se remplaçaient étaient Monsieur Parayre dit (Poupoun) et Monsieur Paré Gaudérique, forgeron sur la place.

Quant à nous, les jeunes, nous avions fait l'escalade sur le toit de l'église pour montrer notre joie,  ce jour là   tout était permi. Réflexion faite, aujourd'hui ce fut un vrai miracle si aucun d'entre nous ne tomba de cette grande hauteur.

Pour marquer cette journée il y eut deux naissances à Sorède : un garçon que l'on prénomma Martin et une fille à qui on donna le prénom de Victoire.

 


 

Le soir , Monsieur Miquel, nous lut entre les deux café "Vignes" et "Faille" une édition spéciale du journal "L'indépendant" qui relatait les évènement de cette signature entre vainqueurs et vaincus.

La journée se termina par un petit discours de Monsieur Massot , maire du village et un tour de ville avec les chants de "La Madelon" et "Quand on vient en permission".

La guerre était finie et on s'était juré que ce serait la dernière,

que jamais plus chose pareille n'arriverait, vraiment nous étions de très mauvais prophètes."

 

 

Oui, en effet c'était mal connaître les hommes, 20 ans plus tard, on remettait ça.

Je ne connais pas l'auteur de ce petit poème que j'ai trouvé sur internet...je l'ai trouvé intéressant.

 

carte postle de J Margail à son père en 1918

La guerre aura-t-elle enfin

Assez provoqué de souffrances et de misères,

Assez tué d'hommes'

Pour qu'à leur tour les hommes aient l'intelligence

Et la volonté de tuer la guerre ...

 

 

LA GRANDE GUERRE (suite et fin)

SOIXANTE SIX, ils sont 66 sur une population de 1200 habitants environ à avoir quitté leur village, leurs parents, leur femme, leurs enfants, leur famille.....et ils ne sont jamais revenus, MORTS AU CHAMP D'HONNEUR. Ils avaient 20, 25, 30 ans, leur nom est inscrit à tout jamais sur  le monument aux morts, morts pour qui ? pour quoi ? pour nous, pour notre liberté à tous. Il y eut plus de 12 millions de morts, maudite soit la guerre...

 

 

 

 Le commandement...

 

LA GRANDE GUERRE

En hommage à ceux qui ont donné leur vie durant cette terrible guerre de 14/18

ce très beau poème, un grand classique, me revient en mémoire, il ne faut jamais les oublier ceux

qui pieusement sont morts pour la patrie.....

Notre village paya un lourd tribu avec ses 66 morts tombés au champ d'honneur....

 

HYMNE de Victor Hugo (1802-1885)

 
HYMNE
 
Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
Ont droit qu"à leur cercueil la foule vienne et prie,
Entre les plus beaux noms, leur nom est le plus beau,
Toute gloire près d' eux, passe et tombe éphémère
Et comme  ferait une mère, la voix d'un peuple entier
Les berce en leur tombeau.
 
Gloire à notre FRANCE éternelle 
Gloire à ceux qui sont morts pour elle,
Aux martyrs, aux vaillants, aux forts,
A ceux qu'enflamme leur exemple,
Qui veulent place dans le temple ,
Et qui mourront comme ils sont morts.
 
VICTOR HUGO
 
 
 

Monument aux morts de Sorède 

 

   11 Novembre 1918, la grande guerre prend fin mais à quel prix ? Que de morts, que de peines, que de malheurs....Notre village paya un lourd tribu avec ses 66 morts tombés au champ d'honneur....
 
Comment Soréde a vécu le 11 novembre 1918...
Ce jour là, à Sorède, personne n'était parti au travail et vers midi la grande nouvelle arriva par un message officiel...Les cloches de notre église se mirent à carrilloner, c'était le seul moyen à l'époque pour annoncer une bonne nouvelle...Depuis quatre ans elles ne sonnaient que le glas. Sûrement, de mémoire de cloche, elle n'avaient chanté aussi longtemps car ce ne fut qu'à la nuit tombée qu"elles cessèrent de sonner.
Les sonneurs qui se remplaçaient étaient Monsieur Parayre (dit Poupoun) et monsieur Gaudérique Paré (le forgeron de la place).
Il y eut aussi ce jour là deux naissances à Sorède : une fille que l'on prénomma VICTOIRE et un garçon à qui l'on donna le prénom du saint du jour MARTIN.
Le soir de ce jour mémorable, Monsieur Jacques MIQUEL lut entre les deux cafés Vignes et Faille une édition spéciale de l'INDEPENDANT qui donnait des renseignement sur la signature entre vainqueurs et vaincus.
La journée se termina par un petit discours de Monsieur MASSOT maire de Sorède  et un tour du village de la population avec les  chants de "La Madelon" et "Quand on vient en permission" ....
 Jérome MARGAIL...
 

clocher de Sorède

clocher de Sorède...Les cloches de notre église se mirent à carillonner

 

 

le courrier des soldats.

 J'espère que ces quelques cartes vous plairont,

elles amenaient un peu de  douceur dans les terribles journées de nos jeunes poilus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et enfin le premier défilé de la victoire....

 

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE 2018 à Soréde...

 à 11h30 Départ du cortége officiel du parking de la mairie

pour dépot de gerbe au monument aux morts

suivi de l'apéritif  d'honneur offert par la municipalité dans les jardins de la mairie...

 

 

 

 


 
 
le 30-10-2018 14:13

Décés du Pére Guillaume INDEPENDANT SUITE....

BLOG de NOTRE DAME du CHATEAU à Soréde...

 
independant : Echos du décés du Pére Guillaume

 
Pour agrandir ce document ...Cliquez dessus..... 
 
 

 Le Pére Guillaume à ND du CHATEAU... 
 
 


Commentaires

 

1. la piote  le 30-10-2018 à 15:35:57  (site)

Qu il tepose en Paix

 
 
 
le 08-10-2018 10:33

Anniversaire du Pére GUILLAUME...Centenaire...

ANCIEN CURE DE SOREDE et des ALBERES...
 
Anniversaire du Pére Guillaume
100 ans Ce Mercredi 10 Octobre 2018
 
 SOUVENIRS...Parti de chez nous en décembre 2015...Hommage au Pére Guillaume
Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....

  Photo A.S. Septemnbre 2003.../ Le Pére guillaume accompagné de l'Abé Coupiac  lors du retour de la vierge et de la réouverture de l'ermitage suite à l'incendie de 2001...
 
 
Né le 10 octobre 1918, aux Pays Bas, le Père Guillaume fêtera ses 100 ans cette année.
Parti de chez nous en décembre 2015 pour s'installer dans une maison de retraite chez les Franciscains à Nijmegen aux Pays bas, il fut curé de Sorède de 1987 en 2015. Père Guillaume aimait venir célébrer la messe à Notre Dame du Château pour les fêtes de l'ermitage et partager le déjeuner avec les pèlerins.
 


Bon anniversaire Père Guillaume et comme on dit chez nous "per mults anys" 
Les sorédiens ne vous oublient pas.
Par la même occasion souhaitons un bon anniversaire au Père Olivier né aussi le 10 octobre …
Que la "Mare de Dèu del castell " veille sur vous du haut de sa montagne
 
 ***
 
Derniére Minute
INFO...Publié le 15 octobre 2018...
 
 Nous avons appris avec tristesse que le Père Guillaume était décédé le 5 octobre 2018, ses obsèques ont eu lieu le 10 octobre le jour où il aurait célébré ses 100 ans...

Le Pére Guillaume
 
 
INFORMATION et COMMUNICATION
MESSE à la mémoire du  Père Guillaume
 
Ce Samedi 20 octobre à 11 heures une messe sera célébrée
à la mémoire du Père GUILLAUME en l'église de Sorède.
 
 
 
 


 
 
le 23-05-2018 09:59

Le Lundi de Pentecote 2018 à Notre Dame du Chateau (21 mai)

 
Soréde...ERMITAGE de Notre Dame du Chateau "PENTECOTE 2018"

      Rassemblements de la Pentecôte.....

Le week-end de Pentecôte, et notamment le lundi, est un moment privilégié durant lequel ont lieu bien des pèlerinages nationaux et locaux, des fêtes diocésaines, de grands rassemblements de jeunes et des moins jeunes, dans tous les diocèses de France.

Pour les sorédiens et sorédiennes c'est à l'ERMITAGE qu'ils se rassemblent chaque année pour le traditionnel Lundi de Pentecote... 

 
Les Echos de la Fête du lundi 21 mai 2018 à l'Ermitage...
Très belle messe célébrée par le Père Olivier avec la participation de la cobla "Les Casenove",
Après la cérémonie nous avons pu faire une petite visite à Marie dans son "camaril"  tout comme autrefois
 
Pour agrandir une photo...CLIQUEZ DESSUS... 
 
Photo ci dessus : A.S.
 
Bail d'ofici" sardanes, et bal populaire....repas tiré des sacs , "Llevant de taule" toujours avec la cobla Casenove et dont la somme recueillie de 326 euros a été donnée pour la chapelle à l'association "St Assiscle et Ste Victoire", merci à la COBLA et à tous les donnateurs.
 

Reportage photos du 21 mai : W.V...

 Un  grand merci à la Cobla pour son attachement à notre ermitage.

 

 

 
 "Llevant de taule" Au premier plan Yves Porteix Maire de Soréde

 

 

 
Vers 15 heures , reprise des sardanes.
La journée s'est terminée par "LA DESPEDIDA" chantée dans la chapelle sous la direction de Paul Roig. Merci à tous.
 

 
 
 


 
 
le 14-05-2018 22:07

Pentecote 2018 à Notre Dame du Chateau

 
PENTECOTE 2018 à NOTRE DAME DU CHATEAU

 
Pour agrandir une photo...Cliquez dessus...
 

 
 LUNDI 21  MAI 2018

FETE DE LA PENTECOTE A NOTRE DAME DU CHÂTEAU à Sorède

JOURNEE CHAMPÊTRE à N-D du CHÂTEAU avec les « CASENOVES »

11h Messe avec la COBLA et à partir de 13h repas tiré du panier avec le Llavant de Taula.

A 15h30 Sardanes et Bal Catalan.

 

 

 Pour rejoindre l'ermitage le lundi 21, possibilité de prendre la navette de la Mairie

(Départ de la place du Christ)

 

 

 


 
 
le 04-04-2018 10:27

Soréde... "Paques 2018"


 Soréde : en images...PAQUES 2018
 
 au Village (Samedi 31 mars) et à Notre Dame du Chateau le lundi de Paques (2 avril)
 
 
Au village avec les Goigs...
 

 

                                                                         Rue du veinat...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
à Notre Dame du Chateau le lundi de Paques (2 avril) 

 

  La tradition a été respectée avec la messe à l'ermitage, l'omelette pascale et les GOIGS dels OUS
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PROCHAIN RENDEZ VOUS à L'ERMITAGE DE NOTRE DAME DU CHJATEAU le LUNDI de PENTECOTE 21 MAI 2018 avec "LES CASENOVES" ...
 
 


 
 
le 16-03-2018 10:46

Soréde...NOTRE DAME DU CHATEAU

Soréde...ERMITAGE de Notre Dame du Chateau "Paques 2018"
 
Fête de Paques et Goigs dels ous 2018
 
 
Soréde  fa temps...
 Messe à Notre Dame du Chateau dans les années 70 / 73

 
 
 Programme des festivités au village et à ND du Chateau
LUNDI 2 AVRIL 2018...
Messe dans la chapelle de l'ermitage à 11h00 avec la participation des GOIGS dels OUS
12h30 : Repas tiré des sacs...
 

Lundi de Paques 2017 à Notre Dame du Chateau...
 

 
 Pour agrandir une photo ou document ...Cliquez dessus.....

  Les sorédiens sont invités à partager l'omelette pascale avec les bénévoles des GOIGS de Sorède..
 

 
 

 
 
Image Fleurs de Pâques
 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article